Sylvaine Achernar
photographie film gravure à propos


corps & âmes

Des lignes, des crevasses, des boursouflures, traces de blessures, tels des cratères ou des failles dans un monde de chaos.
Paysages brouillés. Le proche semblable à une image du lointain.
J’ai juxtaposé ces fragments de peau à une séquence de photographies évoquant la disparition. Des personnes m’ont raconté leur cicatrice, l’image qu’elles s’en font, et parfois l’étonnement de ne plus la voir.
Mémoire du corps blessé. Peu importe la partie du corps. C’est de peau qu’il s’agit mais pas seulement.
Montrer la surface. Parler de la profondeur.

Elles m'ont raconté leur cicatrice

© Sylvaine Achernar 2021 | Reproductions, même partielles, interdites sans l’autorisation de l’auteure | Tous droits réservés |